Hier können Sie die Auswahl einschränken.
Wählen Sie einfach die verschiedenen Kriterien aus.
CUBA
Yvon Lambert, LA HABANA Vedado, 1997

Yvon Lambert »

CUBA

19 Jan – 4 Mar 2017

Thu 19 Jan 18:00 - 20:00

Galerie Clairefontaine 2

21, rue du St-Esprit
1341 Luxembourg
Tue-Fri 10-18:30, Sat 10-17

Galerie Clairefontaine

7 place de la Clairefontaine
1341 Luxembourg

+352-472324


www.galerie-clairefontaine.lu

Tue-Fri 10-18:30, Sat 10-17

CUBA
Yvon Lambert: LA HABANA, Vedado, 1997

Yvon Lambert
"CUBA"


Exhibition: 19 January – 4 March 2017
Vernissage: Thursday, 19 January, 6-8 pm
in the presence of the artist

"Havana is a photographic challenge. Even those who have never been there have this picturesque image conveyed by photography and cinema: people nonchalantly leaning against their old American cars, pampered with love, or framing themselves in the windows of colonial houses with fallen splendor and with scaly plaster - and always in these powerful colors so typical of the Caribbean.

Yvon Lambert did not succumb to the temptation of this "morbid charm" of Havana. His medium of expression is black and white photography, which, lacking the descriptive character of color, but attracts our attention elsewhere. Much more than a simple inventory, these photographs of Havana are an attempt to dialogue with the city and its inhabitants. Yvon Lambert stayed there several times between 1996 and 2000. And over time, these encounters have gained in density, the curiosity and interest of the beginning leaving room for a kind of familiarity with the protagonists. (Text Sylvia Böhmer, Book "Lizards" Karla Suarez, Yvon Lambert, Edition HUSSON).

CUBA
Yvon Lambert: LA HABANA, Centro, 1996

La Havane est un défi photographique. Même ceux qui n’y sont jamais allés ont de la ville cette image pittoresque véhiculée par la photographie et le cinéma : des gens nonchalamment adossés à leurs vieilles américaines bichonnées avec amour ou s’encadrant dans les fenêtres de maisons coloniales à la splendeur déchue et au crépi écaillé - et toujours dans ce coloris puissant si typique des Caraïbes.

Yvon Lambert n’a pas succombé à la tentation de sonder ce « charme morbide » de La Havane. Son moyen d’expression est la photographie en noir et blanc qui, dépourvue du caractère descriptif de la couleur, attire notre attention ailleurs. Bien plus qu’un simple état des lieux, ses photographies de La Havane sont une tentative de dialogue avec la ville et ses habitants.

Yvon Lambert y a séjourné plusieurs fois entre 1996 et 2000. Et au fil du temps, ces rencontres ont gagné en densité, la curiosité et l’intérêt du début laissant place à une sorte de familiarité avec les protagonistes. (Texte: Sylvia Böhmer, Livre «Lézardes» Karla Suarez, Yvon Lambert, Edition HUSSON)

CUBA
Yvon Lambert: HABANA VIEJA, Intérieur maison, 1996