Hier können Sie die Auswahl einschränken.
Wählen Sie einfach die verschiedenen Kriterien aus.
FEMMES & GUERRES / ONE PERSON CRYING: Women and War
Marissa Roth "Setsuko Iwamoto, A-Bomb Survivor," Hiroshima, Japan 2002

Marissa Roth »

FEMMES & GUERRES / ONE PERSON CRYING: Women and War

Exhibition: 22 Jun 2013 – 30 Apr 2014

Fri 21 Jun 18:30

Centre de la Memoire

village martyr
87520 Oradour-sur-Glane

+33(0)5-55 430 430


www.oradour.org

daily 9-19

FEMMES & GUERRES / ONE PERSON CRYING: Women and War
Marissa Roth "Window Amidst the Ruins", Oradour-sur-Glane, France 2013

Marissa Roth
FEMMES & GUERRES / ONE PERSON CRYING: Women and War

June 21, 2013 to April 30, 2014
Du 21 juin 2013 au 30 avril 2014
Opening: Friday, June 21st, 2013, 6:30 p.m.
The artist will be in attendance

The topic Women and War has taken photographer Marissa Roth to many countries over a time span of 28 years. It began in 1984 with a family trip to the former Yugoslavia, home of her Jewish grandparents - who were murdered by Hungarian Fascists in 1942 - and in 1988 with a commission by the Los Angeles Times to portray Afghan women refugees. Accompanying a medical mission and photographing refugees in Albania in 1999, she realized that the focus of the immediate and permanent effects of war on women was a recurring theme in her work. In addition to the photographs, the exhibition features the stories of the women portrayed and how the war irrevocably altered their lives.

“This project brought me face to face with hundreds of women, who endured the war and the related experience of loss, pain and unimaginable hardship and how they survived it. I traveled around the world, photographing and interviewing women, recording their history, capturing gestures and gruesome details to document how war has altered their lives irrevocably. I was compelled to give faces and voices to war seen from the women’s perspective. In the photos there are no signs of blood or weapons. They only show life, lived with an eternal postwar backdrop.“
Oradour-sur-Glane was the site of a terrible massacre on June 9, 1944. 642 men, women and children were killed and the town set ablaze afterwards. Then French president Charles de Gaulle ordered that the town not be rebuilt, but should remain as is, as testimony to the atrocities, in memory of the victims. 

Marisssa Roth, born in the USA, is a freelance photojournalist and documentary photographer. She worked for numerous newspapers and magazines, such as The New York Times, Time Magazine and Newsweek. Roth was part of the Los Angeles Times team, which won the 1993 Pulitzer Prize for best local reporting about the riots in Los Angeles. She teaches at several academic institutions. Her work has been shown in solo and group exhibitions and is represented in Museums and collections.

For more information: www.photokunst.com/photography-exhibition-details.php?content=12

FEMMES & GUERRES / ONE PERSON CRYING: Women and War
Marissa Roth "Beckie Dixon With Her Son Christopher’s Memorial Flag," Columbus, Ohio, 2005

Le sujet « Femmes et guerre » a permis à la photographe Marissa Roth de parcourir un certain nombre de pays durant ces  trois dernières décennies. Cela a commencé en 1984 lors d'un voyage en famille en ex Yougoslavie, lieu de résidence de ses grands-parents juifs, assassinés par les fascistes Hongrois en 1942. En 1988, elle est mandatée par le Los Angeles Time pour réaliser un reportage sur les femmes réfugiées Afghannes. En 1999, faisant partie d'une délégation médicale, elle photographie les réfugiés en Albanie et réalise que les effets immédiats et permanents de la guerre sur les femmes sont un thème qui revient constamment dans son travail. L'exposition « femmes et guerre » décrit l'histoire personnelle de ces femmes et montre comment la guerre a, à jamais, modifié leurs vies.
 
« Ce projet m'a amené à rencontrer des centaines de femmes qui ont enduré la guerre et ont dû faire face à la mort de leurs proches dans des conditions atroces, et à une inimaginable difficulté a survivre à cela. J'ai voyagé dans de multiples pays, photographiant et interviewant des femmes, enregistrant leurs histoires, capturant leurs gestes afin de montrer comment la guerres a altéré irrévocablement leurs vies. Je me suis senti obligé de donner des visages et des voix à ces femmes dans la  guerre. Dans mon travail photographique, il n'y a aucun signe de sang ou d'arme. Il montre simplement l’horreur vécu avec l’ après guerre en toile de fond." 
 
 
Oradour-sur-glane fut le site d'un terrible massacre le 9 Juin 1944. 642 hommes, femmes et enfants furent massacrés et le village mis à feu. Visitant les ruines, le General De Gaulle donna l'ordre de conserver en état le village en ruines afin qu'il reste le symbole des atrocités commises par l’occupant et en souvenir des victimes innocentes.
 
Marissa Roth, née aux USA et une photojournaliste freelance et une photographe documentaire. Elle a travaillé entre autre pour des journaux et magasines comme The New York Time, Time Magazine, et Newsweek.  Marissa Roth a reçu en 1993 le prix  Pulitzer dans la catégorie « meilleur reportage local » en compagnie d'une équipe du Los Angeles Time pour leurs reportage sur les émeutes de Los Angeles. Elle enseigne dans différentes institutions académiques. Son travail a été exposé à multiples reprises à travers le monde. Elle est aussi représentée dans les musées et collections privées.